Archives de catégorie : Projet Philo

Et en attendant la nouvelle année …Une idée folle !

Dans l’esprit de notre projet « La philo à l’école, un projet culturel et citoyen »

ideefolle

Tourné dans neuf établissements scolaires – publics et privés, de la maternelle au collège, aux quatre coins de la France – Une Idée Folle pose la question du rôle de l’école au XXIème siècle, à travers le témoignage d’enseignants, d’enfants, de parents ainsi que d’experts de l’éducation. À quels défis les citoyens de demain vont-ils devoir faire face et comment les y préparer ? En cultivant l’empathie, la créativité, la coopération, la prise d’initiative ou encore la confiance en soi et l’esprit critique chez les élèves, en parallèle des savoirs fondamentaux, les enseignants de ces écoles font un rêve fou : celui de former une future génération de citoyens épanouis et responsables qui auront à cœur de transformer positivement la société qui les entoure.

Extrait « compétition/coopération »  – François Taddei, directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires :

Les ateliers philo à Jean Dolent et Arago, ce n’est pas une utopie !

Rentrée 2012 : un projet est lancé au sein de l’AIP : instaurer des Ateliers philo dans nos 3 établissements scolaires. Cette idée qui a pu paraitre saugrenue aux yeux de certains a fait beaucoup de chemin depuis :

Rentrée 2013 : Le projet d’introduction de la philo dans l’école fait partie du projet de l’école élémentaire pour les années 2013-2016.

Janvier 2014 : à l’initiative de Pierre-Yves Colombel, Mme Edwige Chirouter, maître de conférences à l’université de Nantes, intervient au collège, devant les enseignants et les représentants de parents d’élèves, dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet d’introduction de pratiques philosophiques à l’école et au collège.

Année scolaire 2014-2015 : C’est une réussite! Pour preuve, ce témoignage de Justine Jobard, maitresse de maternelle. Elle nous fait part de son expérience d’Ateliers philo à la maternelle Jean-Dolent :

« Chaque séance débutait par la lecture d’un livre qui permettait d’introduire le thème, à savoir, cette année : l’AMITIÉ.

Les enfants ont tout de suite adhéré à l’idée. Le livre est un outil ou moyen nécessaire pour lancer la discussion. Les premières séances ont été difficiles car répondre à une question autrement que par Oui ou Non n’est pas chose aisée pour des enfants de grande section.

Donner son avis, n’est pas plus facile. Mais le fait d’expliquer qu’il n’y a pas de mauvaises réponses, ou qu’il n’y a pas qu’une seule réponse et parfois pas de réponse du tout, a permis à des enfants habituellement en retrait, d’exprimer leur opinion. C’étaient d’ailleurs souvent ceux-là qui devenaient ensuite les « moteurs des débats ».

Prendre du temps pour réfléchir, « faire travailler sa tête », est aussi quelquefois compliqué. Certaines séances ont été des échecs car les enfants étaient trop énervés ou fatigués. Que dire de la maîtresse à ce moment là…

Nous devons être des médiateurs. Nous devons écouter, réguler le flux des paroles mais ne pas intervenir dans les débats, exercice pas forcément facile, et qui nécessite de travailler par petits groupe ; 8 élèves maximun.

En conclusion, cela a été une expérience très enrichissante, que je compte bien renouveler l’année prochaine. Je vais profiter de mon été pour parfaire mes compétences sur le sujet ! »

En complément, quelques mots transmis lors des Ateliers de Justine Jobard :

« On a lu des histoires et après on a montré les images sans les lire, puis on a parlé de ça »

« On a discuté des amoureux, des copains et pas de copains »

« On a fait de la philosophie »

« On travaille avec la tête. On réfléchit… »

« Il n’y a pas de oui ou de non. Tout le monde a raison »

« C’était un lapin qui est parti loin, seul et après il était triste parce que il était seul »

« A chaque fois ils voulaient un ami sauf Laurent qui en avait déjà un »

« On a travaillé sur l’amitié. On a parlé d’aider un ami »

« Un ami c’est pour jouer, pour s’aider au travail. C’est pour pas que l’on s’ennuit, pour s’aimer. Un ami qu’on aime ça devient un amoureux. Ma sœur, c’est mon amie mais je ne peux pas me marier avec elle. »

Et ceux plus « réfléchis » des élèves de CM2 de Madame Michaux dans ce document joint…

Merci à Justine Jobard pour sa participation à ce post !

philo

Maternelle, compte-rendu synthétique du Conseil d’école du 20 novembre 2014

Vous trouverez dans le document joint un compte rendu du conseil d’école.

Nous avons extrait quelques informations sur les thèmes :

o Centre de loisirs pendant les vacances
o Déjeuners-visites des parents à la cantine
o Nombre d’enfants par classe
o Demande de remplacement d’un agent AREM
o Atelier philo
o Fête d’école « internationale »
o Trottinettes et poussettes

Le compte-rendu complet sera ou est déjà affiché dans le hall de l’école…

2014-11-20 Conseil d'école CR synthétique

Prévenir les douces violences dans les pratiques professionnelles

« Les douces violences envahissent aujourd’hui les relations humaines. Que signifie ce terme aux apparences contradictoires ? Qu’elles aient lieu dans les pratiques parentales, éducatives, professionnelles, dans les pratiques de soins, d’apprentissages ou d’encadrement… les douces violences s’expriment au travers d’un ensemble d’attitudes souvent banalisées. Comment y remédier et repenser nos pratiques professionnelles, aujourd’hui ? » 

L’OMEP – France (Organisation mondiale pour l’Education Préscolaire) a le plaisir de vous inviter à la conférence de Christine SCHUHL

« Prévenir les douces violences dans les pratiques professionnelles »

Mercredi 26 novembre 2014 à 13h30

Salle de conférence de l’Hôtel de Ville de Paris

L’accès à l’Hôtel de Ville étant contrôlé, il est impératif de vous inscrire avant le 20 novembre 2014 auprès de Marie-Thérèse Coudert à l’adresse ci-dessous mtr.coudert@orange.fr

douce violence

Devoir(s) de mémoire…

… avant les devoirs de vacances…

Suite à une suggestion de l’AIP, la Mairie a invité nos établissements scolaires à une cérémonie commémorative prévue à la prison de la Santé en mémoire d’un résistant.

La Mairie prévoit dorénavant d’envoyer régulièrement des cartons d’invitation aux chefs d’établissement pour ce type d’événements.

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre » W. Churchill

Maternelle – « la petite fabrique d’image »

Dans le cadre de l’animation « la petite fabrique des images », les classes de grande section Céline et Iris ainsi que les classes moyennes sections de Maud, Cécile et Sophie de l’école maternelle ont réalisé un journal avec les réflexions et hypothèses des enfants.

Meuble ou immeuble, le ciel à l’envers, rond comme un ballon…. Le journal complet pour vous réjouir à visionner ici :

alignnone size-full wp-image-933

Et le site de « l’observatoire des écrits »

Intervention de Edwige Chirouter

Pour tous ceux qui n’ont pas eu la chance de vivre en direct l’intervention de Edwige Chirouter le 2O janvier dernier au collège, sur le thème des ateliers philo dans les classes, en voici un résumé presque complet en images (une exclusivité AIP !) :

Edwige Chirouter a notamment attiré l’attention des parents et des enseignants sur le fait qu’il ne faut pas craindre ne pas avoir suffisamment de compétences pour animer des ateliers philo : en effet, les professeurs des écoles enseignent bien l’histoire, les mathématiques, le français, la musique et le sport sans être agrégés dans chacune de ces matières…

Projet philo : ça avance…

Petit point sur l’intervention de Edwige Chirouter du lundi 20 janvier 2014 au Collège Saint-Exupéry :

Ce professeur de philosophie à l’université de Nantes, investi depuis de nombreuses années dans l’enseignement de la philosophie avec les enfants, est venu présenter sa façon de travailler et les intérêts que peuvent présenter les ateliers philosophiques pour les enfants.
Son enthousiasme, ses anecdotes et le sérieux du sujet ont rendu cette intervention passionnante.
Les Chefs de nos trois établissements réunis à cette soirée et les enseignants présents ont semblé séduits par l’exposé de Edwige Chirouter et nous espérons que cela débouchera sur la mise en place d’ateliers philo dans nos classes.

L’AIP tient à remercier particulièrement Madame Borel, Principale du collège Saint Exupery et Monsieur Blanzat, Directeur de l’école élémentaire Arago sans qui cette soirée n’aurait pas eu lieu.

Document support de cette intervention de Edwige Chirouter (PDF) :

arago-philo image

Et aussi :

Compte-rendu détaillé de l’intervention

Notre projet La philo à l’école