Bienvenue sur le site de l’AIP !

L’Association Indépendante des Parents d’élèves du groupe scolaire Jean Dolent – Arago – Saint Exupéry, Paris 14e est au service des enfants depuis 1981. Ce site Internet est aussi le vôtre, vos suggestions et commentaires sont les bienvenus !
Les élus de vos établissements et tous les membres de l’Association qui s’impliquent au quotidien vous remercient pour votre participation et votre confiance !

Les CM1A, ingénieurs en herbe, se passionnent pour le MAM !

La pile, le tricycle, la voiture, l’ordinateur… Bravant un froid glacial, le 26 janvier, les élèves de CM1A d’Arago, qui participent au concours « Ingénieurs en herbe », se sont rendus au Musée des Arts et Métiers, au cœur de Paris.

Accompagnés de leur enseignante, Mme Maury et guidés par leur conférencière, ils ont pu découvrir plusieurs inventions historiques.

D’abord, l’ancêtre de la voiture : l’imposant Fardier à vapeur inventé par Nicolas Joseph Cugnot en 1770 pour transporter les canons d’un champ de bataille à l’autre. Châssis, essieux, roues, volant, pistons, vapeur d’eau … les explications autour du premier véhicule auto-propulsé du monde ont permis aux petits curieux de glaner un tas d’informations utiles à leur propre invention en cours. Différents prototypes de tramways leur ont ensuite montré l’intérêt de la transformation de l’énergie électrique en énergie mécanique, mais aussi celui des critères d’efficacité du modèle développé par Siemens, en Allemagne : moins cher, plus propre, plus pratique pour s’arrêter et redémarrer, il permettait déjà de braver les embouteillages de la capitale.

 

Le tricycle à essence, inventé en 1887 par Félix Millet, a retenu toute leur attention, situé dans la nef de l’église Saint-Martin-des-Champs, qui sert d’écrin à plusieurs grands engins historiques. Ancêtre de la moto, l’engin a posé le problème de l’adhérence des roues au sol, mais aussi montré l’intérêt de son moteur rotatif (en étoile), très utilisé dans l’aviation. Or, plusieurs de nos ingénieurs en herbe s’intéressent au fonctionnement des hélices, lesquelles pourraient être décisives à l’heure de donner de l’élan au prototype qu’ils sont en train de construire en classe. A moins qu’ils n’optent pour des assemblages mécaniques, tels que les systèmes bielle-manivelle ou les engrenages, très utilisés dans la fabrication des automates.

 

Bouche bée devant « La Baleine », prototype futuriste de limousine coupé cabriolet « trop stylée » du designer industriel français Paul Arzens ou face à l’avant-gardiste voiture en vitrail pilotée par ordinateur, conçue pour qu’on puisse y dormir, du designer britannique Dominic Wilcox (2014), les élèves ont compris que la beauté et la forme des inventions sont des critères importants à prendre en considération dans leur démarche de création. En attendant d’avoir l’idée qui révolutionnera le 21ème siècle ou simplement celle qui satisfera tous les critères de leur cahier des charges gardé secret, leur retour au Musée des Arts et Métiers est prévu en mai prochain pour présenter leur invention à un jury, en compagnie des autres classes participantes à ce grand défi.

Compost – Adhésion et Distribution – Dimanche 29 janvier 10h30

Dimanche 29 janvier de 10h30 à 12h30  
Nous vous donnons rendez-vous sur la place de l’Ile-de-Sein
pour le transfert du bac d’apport vers un bac de maturation et
pour le tamisage et la distribution du compost mûr.
Il y a du travail, donc nous vous attendons nombreux ! 💪
Vous repartirez avec du compost à mettre en paillage sur vos plantes
pour les protéger et les nourrir pendant l’hiver. 🌿
 
Vous êtes déjà adhérent au compost ? 
👉 Pour renouveler votre adhésion en ligne pour 2023, c’est ici !
Nous profiterons de cette occasion pour refaire un point
sur les bonnes pratiques du compost et
vous transmettre les nouveaux codes des cadenas. 🔒
Vous n’êtes pas encore adhérent au compost ? 
Vous êtes les bienvenus !
👉 Venez à notre rencontre dimanche et
nous vous expliquerons la marche à suivre et
le fonctionnement du compost.
A dimanche !

Aujourd’hui, l’école maternelle Jean Dolent fêtait ses 40 ans !!!

Aujourd’hui, 24 janvier 2023, l’école maternelle Jean Dolent fêtait ses 40 ans !!!
Pour marquer l’événement des affichages ont été installés dans le hall de l’école avec des photos, l’historique, la construction, les enseignants, les fratries, les prénoms…
Les enfants ont eu beaucoup de plaisir à découvrir leurs frères et sœurs qui étaient avant eux dans l’école.
3260 petits bonhommes représentent le nombre d’enfants qui sont passés dans cette école !
Les parents peuvent également en profiter le matin à l’accueil ou le soir en venant chercher leur enfant.

Bonne année 2023 !

L’Association Indépendante des Parents d’élèves du groupe scolaire Dolent/Arago/Saint-Exupéry et moi-même vous souhaitons une très bonne et heureuse année 2023 ainsi qu’à toutes les personnes qui vous sont proches.

Nous souhaitons que cette nouvelle année soit douce et forte, remplie de rires et de surprises pimentées, riche d’amitiés et d’harmonies, ainsi qu’entourée d’amour. Nous espérons que 2023 vous apporte accomplissements et nouveaux commencements sans oublier de fêter tout ce que vous avez déjà et de nourrir de nouveaux projets quel que soit la temporalité de leur réalisation. Nous vous souhaitons de garder votre âme d’enfant, de ne jamais renoncer et de toujours poursuivre vos rêves.

En 2023, à travers nos actions et nos engagements, nous demeurerons présents pour célébrer tout ce qui peut l’être, pour accompagner les liens que nous développons à chaque instant afin d’éviter l’isolement, la solitude et l’exclusion. Notre participation aux projets pédagogiques de chaque établissement et votre créativité permettent de faire de la scolarité de nos enfants une merveilleuse aventure. Ainsi, ensemble, nous accompagnons chaque étape, patiemment et joyeusement, avec beaucoup de sérieux et de considération afin que chacun trouve sa voie.

Nous continuerons à venir à votre rencontre grâce à nos petits-déjeuners devant les établissements scolaires, à nos apéritifs autour de nos bacs à compost et jardinières, à nos soirées festives sur différents thèmes (jeux, pique-niques…). Nous poursuivrons notre présence quotidienne de manière formelle ou informelle afin d’être à l’écoute de vos besoins et ainsi vous représenter au mieux dans les différentes instances qui ponctuent l’année scolaire à la maternelle Jean Dolent, à l’élémentaire Arago et au collège Saint-Exupéry.

Partager, échanger, comprendre et agir en lien de manière très rapprochée avec les équipes pédagogiques des trois établissements, le Rectorat et la Mairie constituent la colonne vertébrale de notre philosophie et de nos engagements vis-à-vis de vous.

Enfin l’AIP souhaite continuer à générer l’envie d’avoir envie pour le plus grand bonheur de tous.

Etincelante année 2023 !

Kristel Turgis

Présidente de l’AIP

Presque Noël avant Noël !

Des peluches, des jeux de société, des jeux d’extérieur, des livres, des instruments de musique, un cheval à bascule, une cuisine, des instruments de musique mais aussi un parc pour enfant, une chaise haute,… Presque Noël avant Noël !

La collecte organisée mercredi et vendredi (7 et 9 décembre) par l’AIP aura permis de recueillir une trentaine de  gros cartons pour Yachad, association de quartier, qui apporte son aide aux familles en difficulté du 14ème.

Merci à toutes et tous d’avoir participé dans les trois établissements – maternelle, élémentaire et collège.

Collecte de jouets pour l’association Yachad

Nous remercions chaleureusement les familles qui ont déposé ce matin des jeux, des jouets, des accessoires, des vêtements et bien d’autres objets utiles à destination des familles du 14ème accompagnées par l’association YACHAD !
Quelques questions nous ont été posées ce matin :
  • Pouvons nous apporter du matériel de puériculture (parc, siège auto, etc.) ?
  • Pouvons nous déposer des vêtements ?
  • Pouvons nous donner les jeux des plus grands à la maternelle ou des plus petits au collège ?
Oui, oui et encore oui, tout ce qui est à destination des petits ou des plus grands est le bienvenu, à l’endroit le plus pratique pour vous.
Pour ceux qui souhaiteraient participer à cette initiative, le deuxième rendez-vous est prévu :
  • le vendredi 09 décembre de 8h20 à 8h45
devant : 
  • l’école maternelle Jean Dolent
  • l’école élémentaire Arago
  • le collège Saint-Exupéry
MERCI à tous et à vos enfants d’accepter de jouer le jeu de cette belle solidarité.

Collecte de jouets pour l’association Yachad

La grande collecte de Jouets – Jeux – Livres pour l’association YACHAD est lancée !
Ce week-end est l’occasion de faire du tri en famille…
Tout ce qui est à destination des petits ou des plus grands est le bienvenu.
Afin de faire de cette collecte un succès, nous vous donnons rendez-vous :
  • mercredi 07 décembre de 8h20 à 8h45
  • et vendredi 09 décembre de 8h20 à 8h45
devant : 
  • l’école maternelle Jean Dolent
  • l’école élémentaire Arago
  • le collège Saint-Exupéry
MERCI à tous et à vos enfants d’accepter de jouer le jeu de cette belle solidarité.
Chaleureusement,
Kristel Turgis
Présidente AIP

Complément d’article : Titina, le film des possibles et de l’impossible… vu par les CPA, CPB, CPC, CE2A, CM2B, CM1A !

  • Est-il possible d’emmener près de 200 enfants (et accompagnateurs / professeurs / directrice) de l’école Arago 87, au cinéma les 3 Luxembourg le mercredi 23 nov. ?
  • De les voir revenir tout sourire sous une pluie battante ?
  • De mélanger film d’animation et archives centenaires ?
  • De passionner des enfants de 6 à 11 ans ?
  • De se rendre pour la première fois au monde au pôle Nord, immense, glacial, en dirigeable (si fragile) ?
  • D’emmener la chienne Titina pour de vrai ?
  • De mêler géopolitique et fiction devant des enfants ?
  • De faire comprendre la différence entre la gloire et l’héroïsme à des jeunes ?
  • D’avoir un public sage devant des images qui ne le sont pas, chahutées par le froid, le vent et l’imprévu… ?
  • De débattre sur les histoires qui émergent de cette histoire ?

Dans les salles, à l’issue de la projection, les questions fusent. « Qu’arrive-t-il à Titina lors de son second voyage au pôle Nord ? » : du gaz sort du dirigeable et cela lui provoque des hallucinations. « Est-ce que Titina est morte ? » : c’est le personnage principal du film pendant 53 ans ; un chien vit en moyenne 15 ans ! « Est-ce que Nobile est mort ? » : oui, l’histoire s’est passée il y a une centaine d’années. « Pourquoi Nobile rend-il ses clefs » : il les remet au dictateur Mussolini, lorsqu’il cesse toute collaboration avec le régime italien. « Pourquoi à la fin, il y a des fleurs qui poussent dans la litière de Titina ? » : pour montrer le passage du temps, le vieillissement. « Pourquoi Titina s’est envolée ? » : parce que c'est la fin de sa vie ; elle retrouve ses camarades Nobile et Amundsen, dans le ciel où ils avaient volé. « Est-ce la baleine qui a sauvé le terrier Titina? » : c’est hautement possible… A expliqué Gustave Shaïmi, responsable du marketing pour la société de production française les Films du Losange.

De retour en classe, les enfants ont été invités à compléter un questionnaire sur le film, une nouvelle occasion pour échanger sur certains détails : son histoire, le choix de ses couleurs et de ses dessins, ses personnages…
Les élèves de l’élémentaire sont quasiment les premiers de France à avoir vu Titina, un film réaliste et imaginaire, plein d’humour et d’émotions, créé à partir de photos et de films réels, qui raconte la conquête de l’Arctique en 1927/28 par l’ingénieur aéronautique italien Nobile et l’explorateur norvégien Amundsen.

L’occasion aussi de profiter d’une rotoscopie exceptionnelle, emmenée par un jazz énergique et irrésistible ! Le film belgo-norvégien d’1h30, réalisé par Kajsa Næss, « d’après une histoire plus ou moins vraie » (épigraphe), sortira le 8 février.

A ne pas manquer !

Séance de théâtre aux Abbesses pour les CM2B : La Morsure de l’âne de Nathalie Papin

Jeudi 24 novembre, bravant les incidents d’exploitation sur les lignes 6 et 12, les CM2B ont
découvert la station de métro la plus profonde de Paris, avec ses 176 ou 181 marches – qu’aucun de nous n’a pu mesurer avec exactitude !

Dans cette belle salle du théâtre des Abbesses (accueillant le Théâtre de la Ville) dans le
18ème, les enfants de CM2B accompagnés par leur maitresse Madame Lambard et quelques parents, se sont installés aux deux premiers rangs. Deux autres classes (collège et lycée) avaient pris place dans les hauteurs de la salle de spectacle. Ils savaient tous qu’ils allaient assister à la pièce « La Morsure de l’âne » de Nathalie Papin, mais personne ne s’attendait à rencontrer la metteure en scène Emilie Le Roux en fin de représentation accompagnée de quelques acteurs de la troupe assis sur le bord de la scène prêts à répondre à toutes les questions d’un jeune public manifestement concerné et désireux d’échanger. Ce fut une bonne surprise.

Une pièce contemporaine, avec une mise en scène imaginative, les fait accompagner l’âme
de Paco et l’âne chargé de le conduire dans cet entre-deux, entre la vie et la mort. Ce Paco
est mal en point, plongé dans le coma long après une rupture d’anévrisme. Ses rencontres
avec les vivants qui restent à son chevet et les morts, la question répétée de savoir s’il veut
vivre ou mourir, son indécision puis sa réconciliation avec son corps bénéficient d’effets de
mise en scène et de références que les enfants ont parfois du mal à saisir.

On a entendu quelques rires quand le personnage principal, Paco embrasse la vie, la belle Noïké, au sens propre comme figuré… Une « bande son » avec piano, violon, violoncelle, et une projection de vidéo par intermittence accompagnent le superbe jeu des acteurs. Le tout se conclut par un bel élan vital et un retour à la vie, la vraie, pour Paco, destinée au bonheur et au plaisir, porté par l’expérience d’avoir frôlé la mort.

Le silence a été le plus total durant l’heure et quart de représentation. Pourtant le texte qui
abordait d’une façon profonde et poétique le sujet de « la vie et de la mort » n’avait rien
d’évident. La rencontre avec la metteuse en scène offre ensuite un beau moment de discussion, auquel participent quatre acteurs sur cinq. Il est question de philosophie, de théâtre, de mise en scène et aussi du jeu des acteurs ce matin là – on passe de la péripétie d’une chute de la valise / rétroprojecteur ou de la manière de faire bouger les oreilles de l’âne à la question du choix de fin de vie anticipée pour une personne âgée… La metteuse en scène, les acteurs et l’équipe du théâtre, malgré le caractère exigeant de l’œuvre, animent finalement un débat très soutenu et captent l’attention des jeunes pendant près de 45’… bravo !

La maitresse était bluffée par tant d’imagination, d’envie de commenter même si la pièce a
pu être perçue un peu longue à certains moments… De toutes les manières, les enfants
avaient tous l’envie d’en parler. Nous avons quitté le théâtre avec dans les yeux une forme de magie et dans la tête plein de points d’interrogations. De quoi alimenter le cerveau en classe et à la maison. Le retour vers l’école Arago s’est fait dans la joie et la bonne humeur, sous un beau soleil qui semblait avoir pris le parti de la pièce, celui de la Vie.

Bravo aux enfants qui ont été très respectueux de la magie du théâtre, respectant les
consignes de silence.

Et pour aller plus loin … quelques liens :

  • https://www.theatredelaville-paris.com/fr/spectacles/saison-2022-2023/enfance-
    jeunesse/la-morsure-de-lane-1
  • https://youtu.be/r5n819L6oAM
  • https://calameo.com/books/00426030723627bdd7a30

Du 28 nov. au 2 déc. – Collecte de vêtements

A l’occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets, les élèves éco-délégués du collège St-Exupéry organisent une collecte solidaire de vêtements du 28 novembre au 2 décembre.
 
Profitons de cette semaine pour faire du tri dans nos placards et mettre de côté les vêtements que nous ne portons plus, mais qui pourraient encore servir à d’autres !
Seront les bienvenus tous les vêtements (enfants et adultes) propres et en bon état (pas de chaussures ni d’accessoires). 
Le dépôt se fera à l’entrée du collège le matin, à 8h30, lundi 28, mardi 29, mercredi 30 novembre, jeudi 1er et vendredi 2 décembre.
Des élèves éco-délégués seront présents pour assurer la collecte.

Nos dons seront remis à des associations qui proposent une aide vestimentaire aux familles et aux personnes en difficulté (via les hôpitaux de Paris et la mairie de Paris avec lesquels le collège est en contact).

Merci par avance pour votre générosité !

2ème session du (Re)penser son quartier… et la place des Droits de l’Enfant ?

Dernière phase pour imaginer le projet d’aménagement de la place des Droits de l’enfant après deux premières phases de travail dédiées à la programmation et aux expérimentations d’activités.

Le premier atelier du 5 novembre avait pour objectif de situer les futurs usages de la place, celui d’aujourd’hui, samedi 26 novembre, aura pour objectif de définir les aménagements en fonction des usages choisis (mobiliers, matérialité, type de sol etc…), tout en respectant les contraintes du site.

Rendez-vous aux ateliers de co-conception de 16h à 18h, à l’école Alésia 12/14.

Inscription pour participer sur le lien suivant : lien

Une semaine pleine de cinéma pour les élèves d’Arago

Les élèves de Mme Maury (CM1A) sont en passe de devenir des cinéphiles en herbe. Non contents d’avoir été sélectionnés pour faire partie du dispositif École au cinéma – ce qui leur a permis d’aller voir Ma vie de courgette*, lundi matin – ils retournaient en salle ce mercredi avec d’autres classes d’Arago.

Direction : le cinéma Art et Essai Les 3 Luxembourg, à deux pas du Panthéon, où ils y étaient attendus pour découvrir, en avant-première, Titina**, un film d’animation belgo-norvégien qui sortira le 8 février 2023.

Le pitch : Umberto Nobile, ingénieur aéronautique italien, accepte de construire un énorme dirigeable commandé par le célèbre explorateur norvégien Roald Amundsen pour aller conquérir le pôle Nord. Nobile se lance dans l’aventure sans jamais se séparer de sa petite fox terrier adorée, Titina, qui donne son titre au film et prête son regard innocent à ce récit mi-fiction mi-historique. Que d’aventures pour ce trio parti en expédition vers le dernier endroit à découvrir sur la Terre. Le succès et les querelles les attendent sur fond de bataille d’égo, de course nationaliste et de paysages glacés à la fois somptueux et implacables … mais l’histoire retiendra l’épopée du chien le plus célèbre des années 20.

« Est-ce que la chienne a vraiment existé ? » « Est-ce que la baleine a vraiment aidé la
chienne à s’en sortir sur la glace ? » « Est-ce que Roald Amundsen survit à l’accident
d’avion ? » « Pourquoi ils se retrouvent tous dans le ciel à la fin ? »
Les questions fusaient à l’issue de la projection. Les élèves auront l’occasion d’y réfléchir en remplissant le formulaire qui leur sera remis pour faire connaître leur avis au distributeur du film.

*Ma vie de courgette, réalisé par Claude Barras, 2016
**Titina, réalisé par Kajsa Næss, 2023